Julia & Max se sont mariés !

Après presque deux ans de préparation, un weekend inoubliable et quelques jours pour s’en remettre (on ne s’en est toujours pas vraiment remis d’ailleurs) nous voilà, ici, pour vous raconter un peu comment ça s’est passé niveau organisation et vous en montrer un peu plus grâce aux magnifiques photos de Jean-Laurent Gaudy.

Le 10 octobre 2013, Max se lance après 8 ans de vie presque commune et fait sa demande à NYC ! Folie. Mon rêve allait ENFIN se réaliser. Nous décidons très vite d’une date, 2014 nous paraissait arriver un peu trop vite, nous optons sur le 25 juillet 2015 pour fêter nos 10 ans ! En Bourgogne, à Montceau-les-Mines très exactement, ville où se sont mariés mes grands-parents il y a plus de 57 ans.

Sur les chapeaux de roue nous commençons les préparatifs par rechercher une salle, et contacter LE photographe … ce qui nous paraissait le plus important à nos yeux. Puis, nous avons un peu baissé la garde, en nous disant que nous avions le temps, tout en continuant tranquillement à chercher des idées. Piano. Piano.

Un jour, on s’est dit que ça serait peut-être vachement bien d’avoir quelqu’un sur place pour nous aider car vivant à Paris, ça serait sûrement plus pratique et nous éviterait de multiplier les A/R en Bourgogne. Nous découvrons l’univers de Margaux, au hasard de nos navigations Internet. Un coup de fil et une rencontre plus tard, nous avions trouvé notre bonne fée pour nous aider à réaliser notre rêve.

Petit à petit, le « projet » prenait forme. On savait de plus en plus ce que l’on voulait, et quel esprit nous voulions donner à cette journée : Kinfolk. Le Kinfolk se traduit littéralement par « proche », « parent », « famille ». C’est un Art de Vivre qui renvoi aux traditions. Venu des Etats-Unis, il s’inspire de l’idée que se font les américains d’une vie à la campagne à la française ; en d’autres termes, un retour à la simplicité, à l’authenticité et à la convivialité !

Qui dit Kinfolk dit grandes tablées, végétaux, déco minimaliste, éclairage doux, déco DIY, matériaux bruts et mariage en extérieur (pour cette partie, nous avons minimisé les risques, la météo peut être capricieuse en Bourgogne !)

Les mois ont défilés. Plus ça se rapprochait, plus nos « to do list » s’allongeaient, plus nos soirées et weekends se transformaient en atelier décoration et plus nous étions dans les détails et ce jusqu’à la veille du D-Day !

Côté tenues, nous avions faits nos choix un peu moins d’un an avant. Max s’est fait faire un costume sur-mesure chez Samson Paris, quant à moi, je vous avais parlé il y a quelques mois de cela des essayages, sans dévoiler le nom de la créatrice élue … j’ai réalisé un rêve dans le rêve en portant une robe Delphine Manivet (modèle Antonin). Pour couronner le tout, Monsieur Michel Vivien m’a fait l’honneur de me chausser (Merci <3 Aurore) et même plus que ça, me créer ma propre paire (le truc de dingo). J’ai choisi les cuirs et les coloris.

Concrètement, qu’est-ce qu’on a fait ? Comment ça s’est passé ? Quel est le résultat de ces mois d’organisation ? La suite plus en détail et en images !

 

Le Lieu

Une chose était sûre, nous ne voulions pas de château. Tout simplement car cela ne nous ressemblait pas. Nous avons un moment pensé à une belle cave dans un domaine viticole car c’est LA région autant en profiter mais après en avoir visité une, là encore, nous ne nous sentions pas très à l’aise dans le décor. Les caves sont souvent très basses de plafond, sans fenêtres donc un peu angoissant …

Nous nous sommes finalement mis en tête de trouver un lieu beaucoup plus simple et authentique : une grange ! Et nous l’avons trouvé, à Génelard, au Domaine de l’Ecart. Quand nous l’avons vue pour la 1ère fois, nous avons eu un énorme coup de foudre. 450m2, 25m de hauteur sous plafond, charpente apparente aux faux airs d’église, matériaux bruts, jolis extérieurs et gîte pour 26 personnes.

Nous avions enfin trouvé notre perle rare, un magnifique espace à décorer, de quoi s’éclater !

Le photographe

Les photos, c’est ce qui va vous permettre de vous souvenir de cette belle fête toute votre vie, c’est ce qui va rester au fil des années et c’est surtout la 1ère chose que vous verrez quand vous rendrez visite à vos grands-parents, une photo de vous posée sur le meuble du salon. C’était donc très important pour nous d’avoir un très bon photographe dont nous admirions le travail. Nous suivions depuis quelques temps Jean-Laurent et pour nous c’était lui et personne d’autre. Ca a été lui, pour notre plus grand bonheur ! Toutes les photos que vous allez voir dans cet article sont de lui.

La wedding planneuse

Au début ce n’était pas du tout une volonté de notre part, puis au fil de l’organisation, comme on vous le disait plus haut, nous avons pensé qu’un coup de pouce sur place nous aiderait beaucoup. Ce qui nous a surtout décidé c’est qu’il était pour nous, hors de question de voir nos familles et amis se tuer à la tâche avant le jour J et de ne pas pouvoir profiter du mariage.

Passionnés d’organisation en règle générale et de déco, nous avions quand même envie de garder la main sur pas mal de choses donc nous avons malgré tout, tenu à faire beaucoup nous même. Hors de question pour nous de déléguer entièrement l’organisation du mariage. Nous avons eu autant de plaisir à l’organiser qu’à le vivre !

Nous avons donc demandé à Margaux (Harmonia) de s’occuper de nous pour nous aider dans la recherche de quelques prestataires, de rendre plus concret notre projet de déco, de s’occuper de la coordination du jour J et la mise en place de la déco. Notre « collaboration » si on peut appeler ça comme ça (car après plus d’un an à « travailler » ensemble, les liens se créent) a été hebdomadaire voire certaines semaines, quotidienne. Nous devions penser à tout dans les moindres détails.

Margaux a été super de A à Z, elle a su nous rassurer lorsque c’était nécessaire (va-t-on vraiment les trouver ces 150 bottes de foin rectangulaires ?). Le résultat final était magique, encore plus beau que dans nos rêves. Nous avons eu beaucoup de chance de l’avoir.

L’identité graphique

Max étant webdesigner et directeur artistique avant tout, nous avions de l’or entre les doigts. C’est lui qui s’est occupé de toute l’identité visuelle, du site internet au faire part en passant par les menus, notre plan de table, les plans pour se rendre de la mairie à la réception, le logo, les tampons, les numéros de table, le livre d’or et même le livret d’activités pour les enfants !

Une fois notre thème Kinfolk trouvé nous avons choisi d’utiliser un des symboles phare : le bouquet de fleur bohème dépareillé. Nous avons donc, sur tous les supports créés pour le mariage, mis en rappel ces fleurs pour avoir une unité.

Le DJ

Pas facile comme poste, surtout à Montceau-les-Mines où ça ne court pas les rues. Notre unique exigence était de ne pas avoir un DJ animateur (on a tous connus ça). Nous voulions juste quelqu’un pour passer de la musique, si possible dans nos goûts et qui sache s’exprimer au cas où il fallait faire une petite intervention, c’est tout.

On a cru qu’on ne trouverait pas à moins de faire venir quelqu’un de Paris et puis à force de « traîner » sur les blogs de mariage, nous avons découvert Guillaume qui semblait en tout point être la personne que nous recherchions. Un skype plus tard, nous étions conquis et nous avions trouvé notre DJ qui a été plus que parfait de 17H à 6H du matin ! Nous étions sur la même longueur d’onde niveau style musical et en 1ère page de son site internet nous pouvions lire « Je ne suis pas un animateur » (cœur avec les doigts).

La cérémonie Laïque

Max et moi sommes athées donc pas d’église pour notre mariage. Le passage à la mairie étant express et impersonnel, nous voulions pouvoir prolonger ce moment d’union par quelque chose d’intime, c’est pourquoi nous avons fait une cérémonie laïque. Nous n’avions jamais assistés à ce type de cérémonie auparavant donc ça a été difficile pour nous de savoir comment l’organiser. Venu des Etats-Unis ce concept arrive de plus en plus en France et les manières de faire sont assez variées. Nous avons décidé de réserver le rôle d’officiant à Tom, mon petit frère et de lui laisser carte blanche avec pour seule consigne que nous voulions rire et pleurer !

Nous avions quand même prévu d’échanger nos vœux et de procéder à deux actes symboliques : la plantation, ensemble, d’un arbre, symbole de notre union et la rédaction d’une lettre (chacun la sienne à destination de l’autre) que nous avons mis dans une boîte en bois avec une bonne bouteille de vin, que nous avons scellé et que nous rouvrirons dans 10 ans.

Cette cérémonie a été pour nous notre plus beau souvenir de ce mariage. Tom avait organisé ça à la perfection. Nous allions de surprises en surprises. Nous passions des rires aux larmes en 2 secondes. Nos amis et familles se sont impliqués autant que nous nous sommes impliqués pour l’organisation de ce mariage. Nous avons pris une claque d’amour pendant 1H30 et mon dieu qu’est-ce que ça fait du bien !!!! C’était tout ce que nous voulions que soit cette cérémonie : émouvant, drôle, plein d’attentions et plein de surpriiiiises et d’amour.

Côté déco, nous avions fait venir des bottes de foin pour asseoir nos invités et donner cet esprit campagne que nous aimons tant. Chaque botte était recouverte de tissu pour éviter aux invités de se blesser et l’arche a été construite par Margaux décorée de dentelles, de feuillages et de fleurs. Près de l’arche, des dames jeanne et fioles, fil rouge de notre déco de mariage pour accentuer l’esprit vintage.

La déco

La plus grosse partie de ce mariage, notre partie préférée à organiser et une des plus importantes à nos yeux. Notre lieu était brut, vide et immense, nous avions de quoi faire pour nous exprimer et en faire notre terrain de jeu.

Nous avons commencé par définir les zones : le plan de table, le photobooth, le livre d’or, l’espace lounge, le dîner et la piste de danse. Nous avons ensuite, pour chaque zone réfléchit à ce que nous voulions.

Le plan de table : des pots de fleurs avec des plantes vertes (1 par table) et des bâtons de glace avec le nom de chaque invité répartis par pots/table. Nous avons choisi de distinguer les tables par des numéros qui avaient un lien avec notre vie de couple ou l’organisation du mariage. Ainsi, certains invités étaient assis à la table 580 comme le nombre d’assiettes que nous avons chinés en brocantes.

Le photobooth : une construction de bottes de foin avec des guirlandes de fanions en dentelle et des ballons gonflés à l’hélium J & M pour nos initiales. Le principe était très simple, s’éclater dans le foin avec un déclencheur automatique d’appareil photo.

Le livre d’or : une jolie table chiné recouverte d’une nappe appartenant à la grand-mère de Max, décorée de bougies, de fioles et bouquets dépareillés. Nous avions décidé de faire notre livre d’or sous forme de questionnaire, plus rigolo et plus facile pour ceux qui sont en manque d’inspiration (nous avons tellement adoré le lire). Notre urne quant a elle a été achetée chez AMPM, une boîte-vitrine aux finitions cuivre.

L’espace lounge était composé de vieux mobilier chiné : canapé, tapis kilim, fauteuil Emmanuelle et palettes superposées pour faire une table, décorée de bouquets dépareillés dans de vieilles fioles.

La partie dîner était composée de 3 longues tablées avec des tables en bois brut usé. Pas de nappe, un chemin de table en dentelle tout du long. Dessus, des bougies, des bouquets dépareillés dans des fioles, des assiettes vintages dépareillées, une serviette sérigraphiée et une étiquette mentionnant « Merci de partager avec nous nous premier repas en tant que Mr. Et Mme Ealet ». Au dessus de nos têtes des guirlandes guinguettes et des compositions de feuillages.

La piste de danse quant a elle était tout ce qu’il y a de classique, rien de spécial à part le prolongement des guirlandes lumineuses.

Aux 4 coins de la salle et des extérieurs, nous retrouvions des bouquets dépareillés dans des fioles ou des dames jeanne. Dehors, nous avions prévu des petits coins pour s’assoir composés de palettes en bois pour faire des tables et des bottes de foin en guise de chaise. Nous avions aussi prévu, des jeux d’extérieurs pour animer pendant le cocktail : palet, pétanque, quilles. Enfin, chaque espace était introduit par un panneau de bois.

Quasiment 80% de la décoration de notre mariage provient de brocantes et sont des objets de secondes mains. Nous avons pris un plaisir fou à les dénicher le dimanche matin en quête de trésors.

Les DIY

Que serait un mariage sans DIY ? Nous avons entièrement confectionnés les choses suivantes : les push pop confetti pour la sortie de la mairie (nous avions acheté les push pop d’un côté pour faire le contenant, les confettis de l’autre pour le contenu et du joli papier effet marbré que nous avons tamponné et assemblé pour mettre autour). Nous avons réalisé également tous les sachets de fleurs bohème en achetant des petits sachets en Kraft, des graines de fleurs bohème chez Truffaut, du scotch métallique cuivré pour fermer le tout. Max avait fait des petites étiquettes pour expliquer le contenu du sachet que nous avons découpé et attaché.

Ensuite, nous avons eu envie de faire des box surprises pour les enfants pour les occuper pendant la soirée avec dedans un appareil photo jetable (pour une chasse au trésors photos), des bonbons, des tatouages éphémères, des jouets, des crayons de couleur et un livret d’activités entièrement confectionné par Max.

Pour les marques places nous avons voulu que ce soit une succulente par personne (#passionsucculente) que nous avons mis dans un pot que nous avons bombé pour lui donne un peu de couleur.

Les panières à pain, étaient, pour la plupart une œuvre de ma maman, qui a pris des vieux napperons et qui les a amidonné pour leur donner une forme de corbeille.

De nombreux sites existent pour trouver son bonheur en loisirs créatifs pour confectionner tout un tas de choses mignonnes. Nous, on dit merci à Self Packaging !

Les cadeaux aux invités

Nous adorons faire des cadeaux et nous avions aussi envie de faire plaisir et de remercier comme il se devait tous nos invités, venus de loin voire de très loin pour ce mariage. Nous avons donc fait plusieurs cadeaux à nos invités dont le cadeau officiel : une tablette de chocolat « Le chocolat des français » que nous avons pu personnaliser spécialement pour l’occasion ! Nous avions fait faire une illustration représentant un bouquet de fleurs bohème dans l’esprit des bouquets se trouvant sur nos tables, à la très talentueuse Ophélie Dhayere. Nous avions écris un texte de remerciement pour mettre au dos de la tablette et apposé notre logo de mariage. Paul-Henri et Matthieu, nous vous remercierons jamais assez de nous avoir permis d’offrir ce cadeau à nos invités et dans ces conditions. Vous avez été au top et vous méritez grandement tout le succès que vous avez depuis ces derniers mois ! On vous souhaite que le meilleur !

En plus de ces tablettes de chocolat, les invités pouvaient repartir avec des sachets de graines de fleurs bohème à semer, la succulente/marque place et la serviette sérigraphiée avec le logo du mariage ! (merci Olivier)

Les animations

Que serait un mariage sans animations ? OK, on vous l’accorde, parfois les animations peuvent rimer avec ringardise mais tout dépend comment c’est fait !

Nous avions prévu deux animations. La 1ère, le jeu des 12 mois, assez connu. Un genre de chaises musicales croisé avec une chasse aux trésors, avec pour celui qui perd, à chaque tour, un gage (généralement une invitation des mariés pendant l’année). Grands fans de l’humour, de la prestance et du style Baptiste Véniant (frère de ma témoin) je ne rêvais que d’une chose, me marier pour qu’il puisse nous animer ce jeu ! Et il ne nous a pas déçus ! En grande forme, Baptiste, muni de ses fiches, digne des plus grands animateurs nous a enflammé la soirée !

Le 2ème jeu, a été trouvé par ma témoin, Pauline. Une idée de génie, un soir à l’apéro, elle me sort « J’ai trouvé, à ton mariage, on va remplacer la jarretière par un loto ». La meilleure idée du siècle ! Toute petite, mon arrière-grand-mère m’emmenait avec elle au loto de son club du 3ème âge, elle remportait très souvent le gros lot. Depuis ma tendre enfance, j’ai été baigné là dedans. Je voulais même organiser des lotos de hipsters à Paris mais j’ai été devancé par la team ANIMAL ;).

Les invités donnaient ce qu’ils voulaient pour avoir un carton de jeu. Nous avions les jetons, les boules, la totale ! Nos parents avaient préparé avec amour un panier garni breton (pour Max) et un panier garni bourguignon (pour moi). En animatrice star, Pauline Véniant (oui les Véniant ont ça dans le sang <3) et 2 lignes complètes plus tard, les paniers garnis ont été gagnés ! Nouveaux rêves réalisés !

Le dîner

Nous aimons manger. La bouffe c’est sacré ! Nous voulions manger des produits/plats de la région avec un petit truc en plus, c’est à dire sans tomber dans le trop traditionnel repas de mariage. Margaux nous a recommandé Toma, Chef à domicile ayant fait ses armes chez Pierre Gagnaire et à Lameloise (entre autre). Il ne nous a pas fallu 2 secondes pour aimer l’idée de ne pas avoir un traiteur classique.

Nous avions à table 15 végétariens dont Max, nous avons donc tenu à ce que le menu végé soit au même niveau que l’autre.

En entrée, certains avaient des œufs en meurette (pour rendre hommage à la région et au dîner du clos de Vougeot), les autres des ravioles de champignon au jus crémeux. En plat, les carnivores avaient un millefeuille de bœuf confit avec des petits légumes (du jardin de Toma), les végétariens, eux, une caponata / œuf mollet / salade / parmesan.

Pour le fromage, nous avions en tête de faire une pièce montée. Nous nous sommes occupés nous même de la sélection et de composer notre pyramide avec 98% de fromages de la région. Mission accomplie !

Pour le dessert, pas de pièce montée donc … mais une lubie : des choux Popelini escortés sous haute sécurité de Paris à Génelard par Marion & Guillaume (merci les copains chats <3).

Le lendemain

Après 3h de sommeil, nous voilà debout, mariés. Le 25 juillet est bel et bien terminé, le 26 commence. 98% de nos invités venant de très loin nous avions convié tout le monde au brunch.

Le lendemain d’une soirée bien arrosée, généralement on rêve tous de manger un bon burger ! Vœux exhaussé, nous avions fait venir FOODIES, un foodtruck bourguignon.

Nous avions qu’une seule angoisse, qu’il fasse 40°C. Nous avons donc demandé un menu avec 3 choix de burger (classique, végé et à l’époisses) + une frite et une salade Caesar (en cas de grosses chaleurs).

C’était super de voir tout le monde autour du camion passer commande et s’installer pour déguster son beau et gros burger dans les bottes de foin !

 

Voilà, vous savez tout ou presque !

Nous nous sommes éclatés dans l’organisation de ce mariage. Nous avons fait le mariage de nos rêves et même encore mieux.

Cette journée est passée à une allure folle mais qu’est-ce qu’elle nous a fait du bien. Nous avons des familles et des amis extraordinaires et ils ont rendus cette fête encore plus inoubliable. Sans eux, ça n’aurait pas été la même histoire. Nous nous sommes énormément investis, toujours à penser aux invités en prenant nos décisions mais ce que nos invités nous ont donné comme amour et comme émotions en retour, ça nous a bouleversé ! On les savait capable de beaucoup mais on ne s’attendait pas à être aussi aimés/émus (cf. une certaine photo ci-dessous, à vous de trouver).

Nous n’oublierons jamais cette journée ou plutôt ce weekend, car tout a commencé le vendredi à midi et s’est terminé le dimanche soir. Nous avons eu l’impression, comme le dit si bien ma Marion, d’avoir vécu 3 semaines en colo et d’avoir fait, le samedi, la boom du dernier jour !

Nous sommes encore sur notre nuage et sûrement pour très longtemps. Maintenant nous nous mettons en marche sur d’autres projets car ce sont les projets qui font la vie …

MERCI <3

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_01

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_02

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_03

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_04

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_05

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_06

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_07

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_08

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_09

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_10

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_11

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_12

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_13

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_14

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_15

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_16

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_17

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_18

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_19

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_20

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_21

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_22

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_23

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_24

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_25

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_26

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_27

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_28

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_29

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_30

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_31

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_32

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_33

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_34

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_35

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_36

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_37

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_38

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_39

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_40

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_41

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_42

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_43

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_44

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_45

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_46

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_47

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_48

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_49

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_50

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_51

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_52

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_53

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_54

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_55

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_56

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_57

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_58

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_59

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_60

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_61

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_62

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_63

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_64

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_65

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_66

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_67

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_68

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_69

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_70

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_71

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_72

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_73

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_74

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_75

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_76

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_77

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_78

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_79

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_80

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_81

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_82

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_83

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_84

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_85

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_86

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_87

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_88

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_89

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_90

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_91

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_92

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_93

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_94

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_95

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_96

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_97

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_98

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_99

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_100

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_101

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_102

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_103

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_104

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_105

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_106

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_107

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_108

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_109

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_110

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_111

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_112

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_113

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_114

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_115

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_116

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_117

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_118

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_119

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_120

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_121

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_122

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_123

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_124

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_125

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_126

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_127

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_128

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_129

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_130

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_131

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_132

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_133

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_134

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_136

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_137

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_138

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_139

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_140

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_141

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_142

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_143

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_144

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_145

juliaetmaxsemarient_jeanlaurentgaudy_146

 

19 commentaires

  • Avatar

    Ouf vos photos et tout le sens du détail ! C’est à ça qu’on reconnaît les grands :) Félicitations à tous les deux ! Beaucoup de bonheur et de repos surtout maintenant !

    • Julia et Max

      Merci beaucoup Greg !!!

  • Avatar

    mon dieu ces photos… c’est magnifique! J’ai l’impression de revivre ce week end magique avec vous :) Que de beaux souvenirs, de bons moments et d’amour. Encore bravo les plus beaux amoureux du monde <3 PS : Merci de ne pas avoir mis certaines photos du Photobooth xD

  • Avatar

    C’était une journée magique et pleines d’émotions.

    Rien que de voir les photos de la cérémonie laïque me donne les larmes aux yeux.

    Votre mariage est à mes yeux le plus beau.
    Vous vous aimez, votre mariage était à votre image et pleins d’amour.

    Je ne suis pas très expressive mais je suis très émue d’avoir été l’une des témoins de ce mariage et plus particulièrement de Julia.

    Vous méritez tous les deux le bonheur et vous le vivé depuis 10 ans.
    Max je compte sur toi pour continuer à rendre heureuse ma meilleure amie que j’aime.

    Je vous fais de gros énormes bisous et vous souhaite encore pleins de bonheur.

  • Avatar

    Absolument sublime……..
    J’ai été plongé dans votre mariage avec délice.Toute la délicatesse d’un Proust.Quel talent de conteuse Julia, Bravo.
    Je vous embrasse bien fort tous les deux (trois ?). Votre amour est un immense roman d’aventures…
    Manuel

  • Avatar

    Maxime, conteur virtuel
    Julia virtuellement conteuse
    Duo d’enfer !

  • Avatar

    Vos photos sont incroyables!
    Félicitations, je vous souhaite beaucoup de bonheur! :)

  • Avatar

    Wahou je suis subjuguée de tant de beauté !! Je suis absolument fan de votre mariage, bravo, il est à votre image, convivial et merveilleux dans tous les détails. Je ne me lasse pas de regarder ces photos. Félicitations à vous :)

  • Avatar

    Whaaaaouuu les photos sont canon !!! Et Julia tu es juste à tomber dans cette robe :)
    Merci d’avoir partager avec nous ce magnifique événement. J’avoue j’ai versé ma petite larme…
    Encore félicitation à vous <3

  • Avatar

    Les photos sont justes parfaites et magnifiques ! elles traduisent à merveille la beauté de cette journée ;)
    votre mariage était splendide ! que d’émotions de revivre tout cela au travers de la lecture de votre article et de la découverte des photos !!! merciiii bcp pour la spéciale touch !

    • Avatar

      Merci Aurore <333333

  • Avatar

    Bonjour et félicitations pour ce beau mariage!
    Je suis moi même en plein préparation, comment as-tu fait pour faire les petites étiquettes “Merci de partager avec nous notre premier repas….”? j’en ai trouvé plein sur Etsy, mais toujours en anglais… As-tu fait un tampon sur-mesure?
    Merci pour l’info :)

    • Julia & Max

      Bonjour et merci beaucoup :)
      Pour les étiquettes, nous avons fait faire un tampon sur-mesure !
      Bon courage pour la fin des préparatifs !

  • Avatar

    Bonjour
    Je me suis marié au domaine de l’écart en 2009, nous inaugurions alors la salle que mes parents venaient de rénover.
    Tout comme vous je trouve que ce lieu atypique permet de réaliser des soirées vraiment conviviales et champêtres dans un tout autre esprit que les classiques mariages de château.

    J’ai trouvé vos photos incroyables, vous avez su subjuguer le lieu, votre mariage était vraiment trop chic, un pure Brooklyn style

    Bravo!

  • Avatar

    Bonjour, une de mes amies va se marier au même endroit et elle recherche un moyen, comme vous, d’avoir des bottes de foin…Comment vous les êtes-vous procurées si ce n’est pas indiscret? merci!

  • Avatar

    Bonjour tout d’abord félicitations pour ce magnifique mariage! J’ai une petite question: où avez-vous acheter votre tampon sur mesure : “Merci de partager avec nous notre premier repas…. “? Merci!

  • Avatar

    Vous êtes très touchant vous êtes très beaux et très talentueux ,
    Soyer heureux

  • Avatar

    Bonjour,
    Trés belles photos !!
    J’apprécie notamment votre dentelle, pourriez vous m’indiquer ou vous l’avez acheté ?

    Merci

    • Julia et Max

      Bonjour,
      Merci pour votre message :)
      Je peux vous donner l’adresse mail de la personne qui nous a fait ces guirlandes dentelles (rebecca.dubreucq@gmail.com). Sa page de vente sur Internet n’existe plus en revanche.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

‹ Retour