Abbaye royale de Fontevraud, l’émotion est dans l’inattendu !

C’est sur le chemin du retour de Nouvelle-Zélande que nous avons pris la décision de programmer notre escapade à l’Abbaye de Fontevraud. Nous n’avions pas encore mis un pied à Paris que notre désir de repartir se faisait déjà ressentir. Et quoi de plus excitant que de programmer le prochain weekend alors que l’on est encore en vacances !? C’est grâce à la complicité de Lise et à sa générosité que nous avons pu nous échapper à bord de son petit bolide (<3 merci encore), le temps d’un weekend pour recharger les batteries !

Aux confins de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, l’Abbaye de Fontevraud est l’une des plus vastes cités monastiques héritées du Moyen-Âge aujourd’hui monument historique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Fondée en 1101, l’Abbaye fut durant sept siècles, le théâtre d’une cité monastique, mixte, accueillant hommes et femmes sous la direction de 36 abbesses. Au début du XIXème siècle, sur décision de Napoléon Bonaparte, l’Abbaye se reconvertie en prison jusqu’en 1963 (pas si loin de nous finalement). C’est dans ce cadre millénaire et singulier chargé d’histoire que commence alors des travaux de rénovation pour inventer un hôtel sophistiqué et un restaurant branché faisant la part belle au numérique !

L’hôtel et le restaurant se situent dans le prieuré Saint-Lazare, et ce n’est pas un hasard puisqu’il est depuis toujours un lieu de vie communautaire. Il abrita d’abord les moniales en charge des lépreux avant de devenir la maison de convalescence des religieuses inaptes à endurer la vie monastique et c’est avec cette tradition d’hospitalité que l’hôtel et le restaurant ont été imaginés tel un art de vivre où l’art de recevoir, de prendre soin de vivre et d’étonner les hôtes résonne en écho au passé.

Séjourner à l’hôtel de l’Abbaye de Fontevraud c’est s’imprégner de la simplicité monastique à l’austérité carcérale et retrouver les sens et la philosophie de ceux qui l’ont construit et habité. Expérience réussie sans compter sur la vision contemporaine mais avant tout respectueuse de l’âme de ce lieu qui la rend unique. Un vrai voyage entre tradition et modernité insufflé par des formes simples, des matériaux authentiques et des meubles malins au design épuré. En d’autres termes, la décoration et le design sont magnifiques, en harmonie avec le lieu où l’on s’imagine que les contraintes liées à sa préservation ont dû être nombreuses notamment l’impossibilité de toucher aux plafonds et aux murs. Les contraintes ont été remplacées en opportunités ! Un petit bijou venu s’incarner dans l’enveloppe originelle du prieuré sans l’altérer !

©Julia&Max

©Julia&Max

week_end_a_fontevraud_4

week_end_a_fontevraud_5

week_end_a_fontevraud_6

week_end_a_fontevraud_7

week_end_a_fontevraud_8

Nous avons particulièrement aimé l’atmosphère propice au recueillement sans doute due à l’attention particulière portée sur l’acoustique et la lumière ainsi que sur les matériaux qui évoque l’histoire monastique des lieux. La sobriété des chambres invite à faire l’expérience de l’essentiel. Et quoi de mieux, dans le monde qui nous entoure, que de se recentrer sur cet essentiel ?!  On pourrait aussi vous parler des heures, du raffinement des détails du mobilier jusqu’au choix du linge qui font de ce lieu, un luxe sans ostentation …

Inutile de vous déplacer jusqu’ici sans faire également l’expérience du restaurant. Situé dans le cloître autour duquel s’organise le prieuré de Saint-Lazare il offre un cadre simplement exceptionnel donnant sur un jardin semé de plantes aromatiques et médicinales que le chef Thibaut Ruggeri vient cueillir pour le service. Côté papilles, nous avons été servis ! Nous avons dégusté un menu unique de Pâques avec accord mets & vins. Chaque plats nous a transporté et nous garderons un souvenir gustatif très fort de ce weekend. Ne ratez pas non plus le brunch du lendemain à base d’oeufs cocotte, de meilleure confiture du monde, de jus Alain Millat, de pain frais, de viennoiseries pur beurre et encore bien d’autres festivités !

week_end_a_fontevraud_13

week_end_a_fontevraud_14

week_end_a_fontevraud_15

©Julia&Max

week_end_a_fontevraud_17

week_end_a_fontevraud_18

week_end_a_fontevraud_36

week_end_a_fontevraud_37

week_end_a_fontevraud_38

week_end_a_fontevraud_39

Nous avons été surpris par la place du numérique à Fontevraud. Se divertir, se documenter, s’imprégner de l’histoire tout ça est possible à travers des ipad (que l’on vous transmet pour votre séjour), des tablettes numériques ou encore des tables tactiles intégrées dans le mobilier. Encore une fois, tout est une question d’harmonie et d’exécution. Ici, tout est cohérent pour rendre l’expérience encore plus unique. Si vous avez des enfants, foncez !  Fontevraud réinvente la visite culturelle et offre aussi aux enfants une expérience inédite à base de jeux de piste sur iPad à travers des lieux insolites (caves, souterrains, cages à poules …)

©Julia&Max

Vous ne serez sans doute pas surpris si l’on vous dit que ce lieu est une cité durable et que tout a été imaginé dans le respect de l’environnement ainsi il est important de souligner les actions déployées telles que la mise en place d’un pôle énergétique, la maitrise de la consommation énergétique (pas de climatisation), la valorisation des bio-déchets et le choix de favoriser des compétences locales (les savons produits dans le village, les ruches installées près de l’hôtel ou encore le choix de produits locaux).

Si comme nous, le besoin de se ressourcer, de quitter la frénésie de Paris (ou autre grande ville) se fait ressentir, vous trouverez à Fontevraud un équilibre parfait pour vous recentrer sur l’essentiel et c’est ça, la vie ! En plus d’avoir passé un moment dans un cadre privilégié, nous avons adoré apprendre et nous enrichir de l’histoire de ce lieu. Ce fut un weekend 2 en 1 : culturel et bien-être (avec une pointe d’high-tech car on ne se refait pas :) )

week_end_a_fontevraud_35

week_end_a_fontevraud_33

week_end_a_fontevraud_31

week_end_a_fontevraud_30

week_end_a_fontevraud_29

week_end_a_fontevraud_28

week_end_a_fontevraud_27

week_end_a_fontevraud_25

week_end_a_fontevraud_23

week_end_a_fontevraud_24

week_end_a_fontevraud_22

week_end_a_fontevraud_21

2 commentaires

  • Avatar

    Top top top !!’

  • Avatar

    La petite Fiat 500 vous remercie chaleureusement de son nouveau surnom de “Petit bolide” :-)
    ça a l’air canon cet endroit !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

‹ Retour