Rue du Bouquet {Interview / Concours}

Encore une collection que j’ose à peine avouer … les carnets.
A l’heure où nous avons tous les yeux rivés sur nos écrans, le retour au papier est une nécessité. D’ailleurs, vous pourrez remarquer que les marques, usent et abusent de communication digitale mais reviennent aux supports papier …
Je pourrais vous faire une dissertation spéciale sur le sujet, véritable accro aux consumers magazine, brochures, etc … (je m’égare, mais si vous êtes abonnés au Vogue, vous avez sans doute reçu un livre sur le parfum Dior J’Adore avec la moitié des pages en or à chaud, avec une main, un toucher, un dos carré collé, une couverture contrecollée … ). Revenons à nos carnets avant que je vous perde en route.

Notre amour pour la papeterie nous a amené à nous intéresser à une toute jeune marque de papeterie : Rue du Bouquet
Loin d’être de simples carnets, Rue du Bouquet propose un concept nouveau ! Samantha Stuckle, la créatrice, dont la papeterie est plus qu’une passion, une vocation, a également une fascination pour la photographie. Quoi de mieux que d’allier les deux en créant un support qui rendra hommage aux belles photos, vecteur d’émotions.

Pourquoi on aime ?

  • Parce qu’on a une passion commune pour la papeterie.
  • Parce qu’on aime l’idée de pouvoir faire découvrir des artistes à travers un canal de communication original.
  • Parce qu’on aime la qualité et que la niveau qualité on est dans le top ! C’est même un grand directeur de création qui nous l’a confirmé ! Les carnets sont imprimés sur du papier de création, au toucher velouté avec un façonnage irréprochable.
  • Parce qu’on aime les gens qui passent le cap d’avoir une idée à la réaliser en vrai de vrai.

carnet-rue_du_bouqet-2

carnet-rue_du_bouqet-1

carnet-rue_du_bouqet-4

 

Comme nous aimons les jolies histoires et que notre curiosité est sans limite, nous avions pleins de questions à poser à Samantha ! Découvrez ci-dessous l’interview de la créatrice de ces jolis carnets puis rendez-vous en fin d’article pour une petite surprise.

1. Pouvez-vous me présenter votre concept ?

Rue Du Bouquet est une marque de papeterie. Je conçois et fabrique
des carnets qui ont la particularité de présenter le travail de photographes
professionnelles en couverture. Ils sont édités dans l’un des dernières grandes
imprimeries parisiennes et réalisés avec des papiers de création au grain
épais et au toucher velouté. Ils sont vendus avec une carte postale avec la
biographie de l’artiste.

2. Pourquoi “rue du bouquet” ?

Rue Du Bouquet, c’est le nom de la rue où j’ai grandi et où ma famille habite depuis trois générations. J’ai voulu garder le lien avec mon histoire entre mon grand-père, passionné de photographies et ma grand-mère anglaise, qui raffolait de petits carnets et de papiers à lettre.

3. Je crois savoir que vous n’êtes pas la seule photographe des photos
présentes sur vos carnets ? Qui sont-il ? Comment les choisissez-
vous ?

Ce n’est pas moi la photographe ! Dans notre monde où les images affluent sans cesse, où le nombre finit par l’emporter sur la qualité, j’ai décidé de mettre en avant le travail de photographes indépendants. Je les choisis au fil de mes rencontres avec un seul critère totalement subjectif : les images doivent me toucher, faire naître une émotion.

4. Si on veut être photographe contributeur, est-ce que l’on peut vous contacter ? Comment ?

On peut prendre contact avec moi directement et venir me présenter son travail.

5. Envisagez-vous d’étendre ce concept à d’autres produits de papeterie ?

Les carnets ont des pages blanches, destinées à accueillir vos écrits, vos pensées, vos croquis ou collages. J’envisage bien d’autres formats et de faire des tirages sur des beaux papiers. Il sera peut-être intéressant d’éditer aussi des carnets remplis de photographies. Jean-Christophe Polien, le photographe de la Série 1, utilise mes carnets pour coller toutes ces images et son travail en cours, le résultat est magnifique.

6. Quel est votre rêve le plus fou avec cette marque ?

Apprendre que Nick cave utilise mes carnets pour écrire son prochain album !

—————————————————————————   SURPRISE DE NOEL  ——————————————————————–

C’est bientôt Noël, c’est la période des cadeaux donc nous avons décidé avec Samantha de vous faire une petite surprise (Noël, c’est trop une période magique) : UN concours avec DES cadeaux. UN(E) gagnant(e), DES cadeaux : 3 carnets de la série de Jean-Christophe Polien + 1 tote Bag. 

carnet-rue_du_bouqet-5

Vous avez jusqu’à lundi 21H (le 9 décembre 2013) pour répondre en commentaire de cet article à la question suivante :

Quel est le nom de la série de Jean-Christophe Polien d’où proviennent les photos de la 1ère série de carnets rue du bouquet ? (Indice ici).

On vous propose également de suivre Julia & Max sur Facebook et Rue du Bouquet sur Facebook.

Le/la gagnant(e) sera tiré(e) au sort et le résultat sera communiqué lundi 9 décembre.

Le concours est désormais clos. Voici le résultat du tirage au sort:

commentaire_gagnant_rue_du_bouquet

Bravo à Spitzer que nous allons contacté rapidement. Merci à tous d’avoir participé et merci à Rue du Bouquet pour ce très chouette concours. 

———————————————————————————————————————————————————————————————

Le mot de la fin, ou plutôt la phrase de la fin : si vous avez des amis comme nous/moi qui aiment la papeterie x les jolies choses x les concepts sympas, je ne le dirais jamais assez, Noël c’est bientôt … ces carnets peuvent aussi s’offrir en quelques clics, sur l‘e-shop fraîchement lancé.

  • Partager sur Tumblr
6lecteurs ont aimé cet article

13 commentaires

  • VirginieF

    jolies photos ;-) alors voici ma réponse: la série s’appelle « Les no man’s land en France ».
    merci pour ces jolies découvertes et ces chouettes concours …. la magie de noël avant l’heure ;-)

  • Avatar

    Ahhhhhh je suis également une grande collectionneuse de carnets, je trouve que c´est tellement agréable de pouvoir toucher ce sur quoi on écrit…Bref la série d’où sont tirées les photos s’appelle « Les no man’s land en France »…
    Vivement Noel!

  • Avatar

    Allez hop hop hop, il est l’heure de sortir de mon sous marin pour commenter. Il est grand temps de me remettre à écrire, ça fait tellement de bien.
    Bref, la réponse à la question est ” Les no man’s land en France”

  • Avatar

    Je tente ma chance: “Les no man’s land en France”! Pour l’amour du crayon!

  • Avatar

    “les no Man’s land en France” Je n écris pas de chansons, mais je passe ma vie à dessiner….Merci pour cette belle découverte.

  • Avatar

    La série s’intitule “Les no man’s land en France”
    encore merci, site formidable.

  • Avatar

    Bon, je tente ma chance aussi, poussée par une amie qui me sait très friande de papeterie : j’en ai plus de 300 chez moi, rangés comme dans une bibliothèque, sans parler des rouleaux de papiers que je cache dans mes placards. J’ai fini par trouver une façon de me “contenter” : je travaille dans une papeterie parisienne, entourée de carnets en tout genre toute la journée !! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule !
    La réponse est “Les no man’s land en France”

  • Avatar

    Les No man’s Land en France est ma réponse… Sinon découverte de “Rue du Bouquet” et félicitations pour votre travail ! et que le rêve de Samantha soit exaucé ! Nick Cave est un poète de la chanson et un demi dieu !! Belle découverte en tous cas de votre travail..

  • Avatar

    La série s’appelle “les no man’s land en France”…. merci beaucoup pour cette jolie découverte!

  • Avatar

    La série : « Les no man’s land en France »
    Bisous

  • Avatar

    Ma réponse : ‘Les no man’s land en France’ . Bisous !

  • Avatar

    « Les no man’s land en France » ! Bel article en tout cas :)

  • Avatar

    No mans land en France ! C est vendu ou pour les voir en vrai ?

Les commentaires sont clos
‹ Retour