Journal d’une famille confinée – Semaine 4

On tient le coup les gars ! On tient le coup ! Cette semaine aucune sortie avec les babies et une sortie courses seulement pour Max samedi matin. Vendredi nous avons reçu une commande de viandes que j’ai congelé pour pouvoir tenir quelques semaines et une commande de matériel pour loisirs créatifs, de quoi les occuper un moment ! Hier nous en sommes même arrivés à la conclusion que cette nouvelle vie, tous les 4 collés serrés allait nous manquer. Comme quoi, hein, on s’habitue à tout.

Même les babies ont l’air de s’y substituer. Les tempêtes émotionnelles ne durent plus aussi longtemps qu’au début même si je vous rassure elles sont encore quotidiennes mais les petites tempêtes sont quand même plus faciles à désamorcer.

Cette semaine, la journée la plus compliquée a été mardi dernier. Une journée où ils avaient décidé de tout retourner ! L’effet super lune très probablement ! Depuis, à part les grèves de sieste de Marlow depuis 2 jours et donc des fins de journées où tout peut basculer en quelques minutes, tout est à peu près bien rodé ! Alors oui c’est fatiguant deux bébés, mais c’est fatiguant aussi hors confinement.

Nous observons depuis quelques temps un lien encore plus fort entre Joshua et Marlow que nous avions pas encore connu jusqu’ici. L’un ne va pas sans l’autre et inversement. Alors oui, ils se chamaillent régulièrement, mais la démonstration de leur amour l’un pour l’autre se révèle de jour en jour. On assiste donc à des scènes spontanées de complicité, de fou rire, de bisous et de câlins qui nous font oublier toute la fatigue accumulée et la dureté de ce qui se passe dehors. Ils grandissent, ils évoluent, ils deviennent de plus en plus matures chaque jour mais on pense que l’un des facteurs important de cette «révélation» réside dans l’absence de pression ou presque quant à leur développement. On s’explique ! Depuis leur sortie de l’hôpital, nous enchaînons plusieurs fois par semaine des rendez-vous où ils sont scrutés en détail, où l’on parle de leur début de vie, de leur parcours et où l’on « s’inquiète » de leur évolution, où l’on se met une pression constante pour que tout se passe pour le mieux. Cette pause forcée a le mérite de les laisser tranquille eux aussi et nous sommes persuadé que quelque part, c’est pour ça qu’ils se sont aussi libérés ! Quoi qu’il en soit, on observe des progrès de jour en jour et pour ça, Max apprécie être à la maison pour assister à tout ça.

De mon côté, aucune crise d’angoisse à déclarer ! Une première depuis le début du confinement et je dois dire que c’est quand même plus reposant. Je suis même plus positive, j’arrive à accepter la situation et même à en tirer du positif. Mes interrogations et inquiétudes principales désormais se portent sur l’après, mais aujourd’hui j’arrive à accepter que tant qu’on sera à la maison, tout va bien se passer.

Rester à la maison… parlons-en. 1h40 de sortie avec les babies en 1 mois alors qu’on a ni jardin, ni balcon… autant vous dire que les photos d’extérieur sur les réseaux sociaux commencent sérieusement à nous narguer mais là n’est pas le plus embêtant. Le plus embêtant pour nous c’est la “police du confinement”. Comme ce mec qui a fait exprès de tousser et éternuer depuis son balcon quand nous sommes sortis dimanche dernier avec les petits. Je comprends l’énervement des gens, à en voir certains se balader sous leur fenêtres toute la journée. Faites comme nous, habitez sur cour, vous ne serez pas emmerdés. Trêve de plaisanteries… je disais, je comprends l’énervement de certains mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Tout le monde ne trouve pas des excuses pour sortir 4h par jour… 1/il est autorisé de sortir 1h par jour même si je vous l’accorde essayer de ne pas sortir tous les jours serait très apprécié pour la communauté. 2/peut-être que les gens que vous voyez sous vos fenêtres ne sont pas sortis depuis 1 semaine ou 2 ou 3 voire 1 mois … vous ne les connaissez pas ! 3/peut-être que ce sont des gens qui vont travailler ou encore qui vont aider un proche en difficulté. Bref, tout cela pour dire que oui, il y a des gens qui se sont trouvés une nouvelle passion pour la course à pieds depuis 1 mois mais que dieu merci, ce n’est pas la majorité ! Oui, j’ai particulièrement mal vécu cet acte la semaine passée parce que MERDE à la fin.

Côté bouffe, on est toujours sur une cadence folle. Le fait marquant de la semaine a été le retour de la levure et de la farine dans nos placards. Joie indescriptible. On va pouvoir manger du pain avec le bon fromage que nous avons acheté. Tips : n’hésitez pas à demander à votre boulanger s’il ne vend pas de la farine et/ou de la levure. Le nôtre vendait de la levure fraîche (comme toute l’année du reste). Comme le veut la tradition, voici le menu de la semaine passé, il vous êtes en manque d’idée !

Lundi midi : Pâtes au pesto

Lundi soir : Purée de patate douce + poulet

Mardi midi : Petits pois + steak végétal

Mardi soir : Gnocchi sauce gorgonzola

Mercredi midi : Pâtes à la sauce tomate/ricotta/basilic

Mercredi soir : Légumes de printemps au lait de coco

Jeudi midi : Brick au cheddar

Jeudi soir : Gratin coquillettes/brocolis

Vendredi midi : Haricots verts + Entrecôte (steak végétal pour max)

Vendredi soir : Poutine

Samedi midi : Tarte fine aux poireaux, oignons et chèvre au piment d’espelette

Samedi soir : Oeufs à la coque

Dimanche midi : Tarte aux petits pois, pousses d’épinards et chèvre frais

Dimanche soir : Frites + jambon (saucisses végétales pour max)

Lundi midi : Avocado toast + oeufs mollets

Si depuis le début du confinement nous désespérions de ne pas arriver à faire ne serait-ce que 1h de rangement dans la semaine, nous avons pris notre revanche samedi pour pouvoir remplir notre objectif rangement de la semaine : réouvrir la deuxième porte de notre salon. Nous avons pu faire un peu de vide, trier, ranger ce que nous devons faire depuis des semaines. Pas évident de devoir dire au revoir à tous les jouets qui ont rythmé nos journées depuis la naissance des petits, mais nécessaire pour avancer avec la promesse d’en remplacer 😉 Cette semaine, je m’attaque à alléger notre chambre !

Une semaine qui s’achève plutôt positive vous l’aurez compris. Une semaine à venir qu’on se souhaite sur cette même lancée toujours sans dessins animés et avec notre grosse cartouche toujours emballée au dessus de notre armoire. En vrai, je pense que je vais craquer, parce que j’ai trop hâte de les voir jouer avec ! Vous avez une idée de ce que c’est ?

Et vous, comment allez-vous ? Comment s’est passée cette semaine pour vous ?

On vous embrasse, prenez soin de vous !

JM

  • Partager sur Tumblr
2lecteurs ont aimé cet article

1 commentaire

  • Avatar

    Bonsoir et merci pour cet article ! Nous vivons à la campagne alors on ne va pas se mentir, le confinement n’est pas le même. Je suis maman d’une ex très grande prema de 6 ans (née à 25 sa mon dieu) et d’une petite “née à terme” de 18 mois. Je vois tellement de quoi vous parlez quand vous évoquez la multitude de rdv. Ça me fait bizarre du coup avec ma deuxième. J’ai l’impression qu’elle n’est pas assez stimulée par rapport à ce qu’on a fait pour sa grande sœur. C’est vrai que les petits prema ont des emplois du temps de ministre pendant longtemps !! Mes filles ont 5 ans d’écart mais je me retrouve dans vos propos sur la complicité de vos babies. Le confinement a le mérite de permettre à mes filles de passer plein de temps ensemble. Je fonds en les voyant jouer, en étant témoin de cette complicité qui nait entre elles. C’est magnifique. Pour des jumeaux, j’imagine que c’est encore plus fort. C’est juste magique et le confinement permet cela pour nous. Alors, ce n’est pas facile tous les jours mais on profite,ça n’arrive pas tous les jours d’avoir du temps juste entre nous. Je vous embrasse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

‹ Retour