Le Collatéral, une maison d’hôtes hybride

Suite de notre escapade provençale !  Nous avons profité des Rencontres d’Arles pour découvrir la ville durant deux jours. Au programme, une visite culturelle, en déambulant d’expos en expos dans les différents lieux patrimoniaux de la ville où se mêlent la création contemporaine et le patrimoine de la photographie mondiale à travers des scénographies et des productions inédites !

À Arles, nous avons posé nos valises au Collatéral, une maison d’hôtes hybride qui suscite la créativité, l’échange et le partage puisqu’elle est à la fois un « hôtel », un lieu d’expo ou de conférence.
A l’origine de ce lieu, une église puis une salle de bal, un cabaret et un entrepôt pour devenir une maison d’hôtes de 4 chambres (dont la plus petite fait 40m2) aux volumes spectaculaires et à la déco sobrement luxueuse mélangeant le bois, le métal ou encore le béton.

Le Collatéral est un lieu rare de plus de 1000m2, qu’Anne-Laurence et Philippe Schiepan ont réhabilité de façon très contemporaine et minimaliste où ils ont laissé libre cours à leur créativité parce que la créativité ça les connait (Anne-Laurence a entre autre travaillé chez Publicis et Havas, quant à Philippe, il est concepteur d’environnements média, créateur de VIDE – acronyme de Vibrant Design – et des Sentiers Numériques) !
Dans cet antre créatif, des boîtes à burger sont utilisées pour ranger les produits de salle de bain, les notices et directory sont directement marquées sur les murs, des compositions numériques viennent décorer les chambres toujours avec élégance et sans perdre la notion de confort.
Point d’orgue du lieu, le « roufetope », qui surplombe les jolis toits de brique rouge des maisons d’Arles où il fait bon prendre l’apéro avec les hôtes en fin de journée ou y prendre son petit déjeuner, servi avec amour dans un panier préparé par Sébastien le barista.

Le Collatéral n’est définitivement plus un lieu de culte, froid mais un vrai lieu de vie singulier comme on les aime, pour vivre une expérience créative, riche et qui appelle à la réflexion nouvelle.

Le Collatéral
27, Rue de Chartrouse – 13200 Arles
À partir de 200 € la nuit.

En bons épicuriens que nous sommes, nous n’avons pas pu passer à Arles sans aller dîner à la terrasse de l’hôtel Nord Pinus (institution d’Arles) dont le trio The Paris Pop-up prend les commandes chaque été et que nous saurions trop vous recommander ! Pour le midi, on prend les mêmes et on recommence mais cette fois au Chardon, leur restaurant fraichement ouvert, avec des produits locaux et bio dans une atmosphère typiquement arlésienne qui a pour principe d’inviter des chefs et des barmans en résidence.

2 commentaires

  • Mon hôtel de rêve à Arles. J’ai fait l’Hôtel du Cloitre l’été dernier. Génial. Mais celui-ci me donne beaucoup trop envie, et encore plus avec vos photos :)

    Julie

    • Julia et Max

      Salut :) L’hôtel du Cloitre était notre première option car on le connaissait de réputation mais comme il était complet nous avons continuer à chercher pour justement tomber sur Le Collatéral. On testera Le Cloitre la prochaine fois!

Laisser un commentaire

‹ Retour